Comment faciliter le transit intestinal?


Pour prévenir les troubles du transit intestinal, il est important d’être à l’écoute de son corps pour identifier les premiers signes d’inconfort. Il suffit de prendre de bonnes habitudes, et d’adopter les « bons » gestes !

Côté alimentation, pensez à :

- Augmenter progressivement les quantités de fibres consommées - Faire le plein de fruits et de légumes variés (au moins 5 portions par jour – une portion correspond à une pomme ou 5 belles fraises par exemple) en alternant crus et cuits, sans oublier les fruits secs et oléagineux (amandes, noix, etc.)

- Préférer les aliments céréaliers complets ou semi complets (riz ou blé complet, céréales et pain complets ou au son)

Côté mode de vie, n’oubliez pas de :

- Pratiquer un minimum d’activité physique (30 minutes minimum)

- Boire entre 1,5 à 2 de litres d’eau (les jus de fruits, tisanes, thés… y participant), essentiel pour l’hydratation de l’organisme et pour améliorer l’efficacité des fibres alimentaires.

Si certains symptômes comme les maux de ventre sont caractéristiques de petits problèmes de ventre, ils peuvent aussi révéler des pathologies de santé plus graves. Il est donc recommandé de ne pas attendre les complications pour agir ou consulter.